paiement-futur-restauration-restoconnectionnn
Lecomte Sophie

Consultante éditoriale, Sophie Lecomte aide les PME à attirer plus de clients et augmenter leurs revenus sur Internet.

Demain, sortira-t-on dîner au restaurant sans son portefeuille ? C’est une possibilité que laissent entrevoir les nouveaux modes de paiement, qu’ils soient déjà bien installés ou au stade de leurs premiers pas…

1) Le paiement mobile sans contact

Apple Pay, Android Pay, Samsung Pay… le paiement sans contact depuis son smartphone se développe de plus en plus, et pas seulement dans le secteur de la restauration. Comme les cartes bancaires sans contact, les mobiles communiquent avec les terminaux de paiement grâce à la technologie NFC (Near Field Communication), qui permet l’échange de données sur de très courtes distances.

2) Le paiement par reconnaissance faciale

Et si demain, les données biométriques suffisaient à déclencher un paiement en toute sécurité? Dans certains pays, il est déjà possible de payer avec un selfie.

En Chine, près de 300 restaurants KFC ont ainsi testé cette méthode du “smile-to-pay”. Cette technologie de reconnaissance faciale a d’abord été expérimentée dans un fast-food en 2017, avant d’être étendue à un réseau plus large. Son principe est simple : le terminal compare le visage du client à une photographie liée à un compte de paiement sécurisé.

Cette approche permet de fluidifier l’expérience du client en lui permettant de régler à partir d’une simple identification du visage… tout en détectant la fraude, puisque la machine ne se laisse pas berner par une personne maquillée ou déguisée. La technologie a été développée par Ant Financial, la branche d’Alibaba dédiée aux paiements du groupe chinois. Les restaurants ne sont pas les seuls concernés, puisqu’une enseigne comme Carrefour a également déployé le paiement par reconnaissance faciale dans ses hypermarchés chinois, sur la base de la messagerie WeChat, en partenariat avec Tencent. Des hôtels l’expérimentent aussi pour toute une panoplie de services aux clients, dont la possibilité de régler. 

A terme, le paiement biométrique ne sera pas limité à la reconnaissance faciale. Effectuer un paiement pourra passer par un scan rétinien, une validation vocale ou encore les empreintes digitales.

Ci-dessous, la démonstration d’une commande de pizza par reconnaissance vocale dans un modèle prototype de Bentley digitalisé :

3) Le paiement depuis un objet connecté

Les objets connectés sont en plein essor. Payer avec sa montre, son bracelet fitness ou un bijou ne relève plus de la science-fiction. Fitbit Pay (développé en partenariat avec Visa) et Garmin Pay en sont un excellent exemple. Plusieurs sociétés travaillent déjà sur d’autres types d’objets, comme des vêtements ou des voitures !

L’un des exemples les plus frappants de bijou connecté est celui de la K Ring, la bague connectée développée par Mastercard. Elle permet de payer avec son bijou dans n’importe quelle enseigne acceptant les paiements sans contact Mastercard.

(c) K Ring

Vous pouvez découvrir l’expérience de paiement K Ring menée lors du festival culinaire Taste of London.

4) Le paiement dématérialisé via une application mobile

Payer directement à sa table via une application mobile, sans sortir son porte-monnaie, est un phénomène qui commence déjà à s’installer. Finie la recherche du liquide, le partage parfois long de l’addition et la gestion de la monnaie pour les pourboires… avec Pay My Table, Lyf Pay ou encore Billee, l’addition est payée en quelques clics !

(c) PayMyTable

5) Le paiement via chatbot (e-commerce conversationnel)

Payer directement sur les réseaux sociaux, dans une fenêtre de conversation avec un bot ? C’est possible lorsque l’on commande en ligne chez quelques enseignes précurseures, à l’image de Subway :

Ingenico ePayments a développé une technologie de chatbot intégrant la possibilité de payer nativement depuis les plateformes comme Facebook Messenger bien sûr, mais aussi WeChat ou encore Skype et Telegram.

Si ces moyens de payer sont encore loin d’être répandus dans la restauration, certains commencent à fortement s’imposer, tandis que d’autres en sont encore au stade expérimental. Avez-vous déjà testé des formes originales de paiement ? Partagez votre avis en laissant un commentaire ci-dessous.