restoconnection-livepepper-restaurant-media
Géraldine Malet

Géraldine met sa passion pour le web, l’écriture, le marketing et la communication au service des entrepreneurs de la restauration.

Septembre vous a filé entre les doigts sans même vous laisser le temps de prendre un peu de hauteur ? Pas de panique, il est encore temps de prendre de bonnes résolutions pour votre restaurant, pour vous fixer des objectifs clairs et établir votre plan d’attaque pour les mois à venir !

Bonne résolution N° 1 – Réinventer votre activité

Les périodes successives de confinement l’ont prouvé : l’art de se réinventer est l’une des clés qui a permis aux entreprises de survivre durant la crise et les entreprises de la restauration sont loin de faire exception ! Alors voici quelques pistes à explorer pour donner un nouveau souffle à votre restaurant, pour gagner en visibilité et en notoriété et pour générer du chiffre d’affaire additionnel.

Proposer un espace de co-working dans votre restaurant

Si vous disposez d’un peu d’espace et du wifi, que vous proposez une offre de snacking et de boissons et que vous cherchez à générer du trafic durant les heures creuses, transformer votre restaurant en espace de co-working peut être une bonne voie à explorer. A l’heure où le télétravail se généralise, cette idée fait du sens et si elle vous séduit, alors il ne vous reste « plus qu’à » aménager les lieux et à penser à votre business model :

  • un modèle « à la carte » où les clients ne payent que pour leurs consommations et pas pour l’espace qu’ils occupent
  • un modèle à l’adhésion, avec possibilité d’acheter une carte à la journée ou de souscrire à un abonnement mensuel
  • ou un modèle hybride, qu’il ne tient qu’à vous de composer et d’imaginer.

Inviter l’art dans votre établissement

Vous aimez l’art sous toutes ses formes et ce n’est pas étonnant, car la cuisine est elle aussi une forme d’expression artistique. Comme le dit en effet si bien le chef Pierre Gagnaire, la cuisine est « un moyen d’aimer, de communiquer, de s’exprimer, de se faire plaisir » : alors pourquoi ne pas conjuguer ponctuellement votre art culinaire avec un autre ? Vous pourriez proposer à des artistes, locaux de préférence, d’exposer leurs œuvres dans votre restaurant. C’est un deal gagnant – gagnant : l’artiste profite d’un écrin pour exposer ses œuvres et les faire découvrir à une nouvelle clientèle, et vous, vous travaillez votre image de marque, faites parler de vous et pouvez au passage renouveler votre décoration intérieure. Si l’idée vous séduit, veillez à choisir un artiste dont vous appréciez vraiment les œuvres et dont les créations font du « sens » par rapport à votre Histoire et au positionnement de votre restaurant. Ce ne sera que plus facile pour vous de parler de l’artiste et de ses créations auprès de votre clientèle.

Développer un coin épicerie

Une boutique dans une boutique, voilà une bonne idée pour générer des ventes additionnelles, d’autant plus que cette idée répond parfaitement aux besoins des français, qui veulent plus que jamais consommer local et privilégier le circuit-court. Si l’idée vous séduit, un conseil : limitez-vous aux produits que vous servez dans votre restaurant et/ou que vous valorisez au travers de votre cuisine (épices, fromages, fleurs comestibles, bières ou vins, charcuterie…). Et si votre coin épicerie plaît à votre clientèle, et même au-delà, envisagez alors d’intégrer d’autres produits ultérieurement, en veillant toujours à rester cohérent par rapport à votre concept et positionnement.

Bonne résolution N°2 – Accélérer la transformation digitale de votre restaurant

digital-marketing-restoconnection-restaurant-livepepper

La crise du COVID a mis en évidence le rôle essentiel que jouent aujourd’hui les solutions digitales au sein des établissements de la restauration. Les restaurateurs qui avaient investi dans le digital avant mars 2020 ont en effet pu tirer leur épingle du jeu et transformer une menace en opportunité. Les autres ont dû redoubler d’efforts pour rattraper un train qu’ils n’avaient pas su saisir ou qu’ils avaient choisi de laisser passer, par peur, par manque de temps, de moyens ou de vision. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire ! Alors si vous souhaitez adopter cette bonne résolution, voici 3 solutions digitales « must have » pour votre restaurant.

La commande en ligne

Un peu plus de 70% des français de 15 ans et plus achètent désormais en ligne (source Fevad) : offrir un service de commande en ligne n’est donc plus vraiment une question de choix. Si vous souhaitez exploiter ce canal de vente, deux possibilités s’offrent à vous :

Chacune de ces solutions présente des avantages. D’un côté, vous investissez dans un outil de vente propre et pérenne, que vous pouvez piloter et maîtriser à votre guise ; de l’autre, vous misez sur des intermédiaires qui ont une forte notoriété et qui peuvent rapidement vous mettre en lien avec de nouveaux prospects. Et comme je suis de celles qui pensent qu’il n’est jamais bon de mettre tous ses œufs dans le même panier, je vous recommanderai, si vous le pouvez, de jouer sur les deux tableaux en misant à la fois sur votre propre site de vente en ligne, via des solutions comme LivePepper, et sur des plateformes de commande, comme Uber Eats, Just Eat ou Deliveroo.

Le click & collect

Si côté clients, le click & collect est un gagne temps considérable (finies les heures de queue entre 12h et 14h), côté restaurateur, il permet de désengorger les caisses et de fluidifier le trafic aux heures de pointe. C’est donc un investissement gagnant-gagnant, qui permet en plus de maintenir un lien humain entre vous et vos clients. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’une part importante des restaurateurs qui avaient déployé ce service pendant la crise comme solution de « rescousse » ont finalement décidé de le conserver.

Les bornes de commande tactiles

Les bornes de commande au restaurant permettent de désengorger les caisses durant les périodes de rush, ce qui fluidifie le trafic, optimise la gestion des commandes et allège le travail des équipes en salle et en caisse (réduisant du même coup votre besoin en personnel). Mais regardons un peu plus loin… Les bornes de commande n’ont pas pour seul intérêt de permettre une prise de commande autonome. Elles constituent aussi une solution d’affichage numérique et dynamique, vous permettant de communiquer rapidement et efficacement sur vos changements de menus, vos ruptures de stocks et vos offres promotionnelles.

Bonne résolution N°3 – Collecter des avis clients

digital-marketing-restoconnection-restaurant-livepepper

9 internautes sur 10 consultent les avis clients : vous devez donc à cet égard adopter une démarche proactive et mettre en place une stratégie de collecte d’avis clients. Vous pouvez…

  • Collecter des avis clients par email, la méthode de collecte la plus intemporelle
  • Ajouter un encart dans vos newsletters pour encourager les avis clients
  • Systématiser un envoi de SMS à tous vos clients en utilisant une solution d’envoi de SMS personnalisés automatisée, comme SMS mode, SMS factor ou encore octopush.
  • Exploiter le pouvoir du QR code, remis au goût du jour « grâce » au COVID.
  • Mettre une tablette à la disposition de vos clients au sein de votre établissement, pour qu’ils puissent vous déposer des avis « à chaud ».
  • Ou encore, faire une demande via vos réseaux sociaux. Si vous pouvez vous contenter d’un simple message écrit, vous pouvez aussi publier une courte vidéo dans laquelle vous expliquez à vos abonnés à quel point les avis clients comptent pour vous.

Bonne résolution N°4 – Répondre aux avis clients

restoconnection-restaurant-marketing-livepepper

Une fois que vous avez collecté de nouveaux avis clients, il est important de prendre le temps d’y répondre… aux bons avis comme aux mauvais avis clients ! Gardez en effet toujours à l’esprit que « vos clients insatisfaits sont votre plus grande source d’apprentissage » (ce n’est pas de moi mais de Bill Gates !) : en étant à l’écoute de vos clients mécontents ou déçus, vous allez en apprendre beaucoup sur vous et pourrez ainsi améliorer l’expérience de vos clients. Et même s’il n’est jamais agréable de recevoir des critiques, essayez toujours de voir les choses sous un bon angle : une critique peut tout à faire être transformée en argument positif. Par exemple, si l’on vous reproche vos prix trop élevés, insistez sur le fait qu’en effet, vous privilégiez la qualité, que, pour le plaisir et la santé de vos clients, vous mettez un point d’honneur à sélectionner les meilleurs ingrédients, et que, par amour et respect du métier, tous vos plats sont fait-main et cuisinés sur place… Vous voyez l’idée ?

Bonne résolution N°5 – Sur les réseaux sociaux, viser la qualité plutôt que la quantité

restoconnection-restaurant-marketing-livepepper

Comme je l’ai déjà dit dans de précédents articles, il vaut mieux avoir sur les réseaux sociaux une petite communauté fortement impliquée et engagée qu’une grande communauté peu à l’écoute et peu engagée… Ou, comme le dit si bien Dan Brown « mieux vaut une petite qui frétille qu’une grande qui roupille » (en parlant des communautés sociales bien sûr !).

Evidemment, en vouloir toujours plus, c’est naturel, c’est humain, et ça doit même FAIRE PARTIE DE VOS OBJECTIFS (à ne pas confondre avec « ETRE VOTRE OBJECTIF »). Alors plutôt que de partir à la course aux chiffres (toujours plus d’abonnés) partez plutôt à la course à l’engagement. Une communauté engagée, c’est quoi ? C’est une communauté à l’écoute, qui réagit quand vous prenez la parole et qui n’hésite pas à interagir avec vous. N’est-ce pas le but ultime des réseaux sociaux, d’être dans l’échange et dans l’interaction plutôt que dans le monologue et la proposition ? Et puis, dites-vous bien qu’à chaque fois que votre publication génère de l’intérêt et des interactions, l’algorithme du réseau social le détecte, et pour « vous récompenser », il va diffuser votre publication à une plus large audience et vous vous inscrivez alors dans un cercle vertueux, qui, cerise sur le gâteau, vous rapportera peut-être plus de fans et d’abonnés. La qualité amène la quantité, pas l’inverse… CQFD.

Bonne résolution N°6 – Anticiper et planifier pour mieux communiquer

restoconnection-restaurant-marketing-livepepper

Pour planifier toutes vos prises de parole, rien de tel que le calendrier éditorial. Vous n’êtes pas encore familier avec cet outil ? Pas de panique, il n’y a rien de bien compliqué. Le calendrier éditorial est un outil vraiment très utile pour toute entreprise qui communique sur les médias sociaux. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un calendrier que l’on présente sous la forme d’un tableau (excel ou Google sheet, pas besoin de chercher midi à quatorze heures) et dans lequel vous allez identifier toutes vos prises de parole à venir. Pensez à y intégrer :

  • Les événements propres à votre restaurant : un concert, un changement de carte, une inauguration, ou même les anniversaires de membres de votre équipe.
  • Les événements propres à votre ville ou région et sur lesquels vous pouvez rebondir pour communiquer ou pour générer du trafic : un marathon, un salon culinaire, une fête particulière (Fête des Lumières à Lyon, Carnaval de Nice ou Grande Braderie de Lille par exemple).
  • Les événements et les fêtes célébrés à l’échelle nationale (ou mondiale) : la Saint Valentin, la fête des mères, les périodes de solde ou de vacances scolaires, les élections présidentielles…
  • Et enfin, pensez aussi à y intégrer toutes les journées mondiales ou internationales qui ponctuent le calendrier (et il y en a vraiment beaucoup) comme la journée mondiale de l’œuf le 10/10, la journée mondiale des cuisiniers le 20/10 ou encore la journée mondiale du véganisme le 01/11 (plus facile à célébrer pour vous que la Toussaint !). La bonne nouvelle, c’est que nous avons déjà identifié pour vous toutes les dates et tous les événements de l’année 2021 susceptibles de vous donner matière à communiquer : vous pourrez les retrouver sur ce calendrier marketing 2021 spécial restauration.

Une fois identifiées, indiquez-les sur votre calendrier éditorial en précisant bien la date et le jour (si la saint valentin tombe un lundi ou un dimanche, vous ne le célébrerez peut-être pas de la même manière). Et remplissez toutes les colonnes que vous aurez choisi de faire apparaître dans votre calendrier, par exemple :

  • L’objectif que vous souhaitez atteindre (vues de vidéos, gain de nouveaux abonnés, trafic sur votre site, achat en ligne…)
  • Le message que vous allez véhiculer
  • Le type de contenu que vous envisager de créer : une vidéo, une photo, une infographie…
  • Ou encore le nom de la personne qui est en charge de publier ou de créer les éléments (si vous êtes plusieurs personnes à gérer cette activité).

Bonne résolution N°7 – Améliorer votre référencement local (SEO local)

seo-restoconnection-restaurant-marketing-livepepper

Le référencement local regorge d’opportunités pour les commerces et les entreprises qui ont une clientèle locale, ce qui est votre cas. Voici quelques exemples de recherches localisées :

  • « bon restaurant ouvert près de chez moi »
  • « pizzeria ouverte à nom de la localisation »
  • Ou encore « livraison de sushis dans le numéro du département »

En 2018, le référencement local représentait 25% des recherches effectuées sur Google. Aujourd’hui, il en représente quasiment la moitié ! Et si ces chiffres ne suffisent pas à vous convaincre de vous intéresser davantage à votre stratégie de SEO local, notez que près de 8 recherches localisées sur 10 convertissent, se transformant en achat ou en visite. Vous avez donc tout intérêt à optimiser votre référencement local et cela passe notamment par :

  • La création d’un compte Google My Business. Cet outil gratuit est un incontournable du référencement local. Si vous devez à tout prix y avoir un compte, vous devez aussi et surtout avoir un compte à jour et optimisé, avec vos horaires d’ouverture, un numéro de téléphone, votre adresse, des photos actuelles…
  • Un bon ciblage des mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner. Pour ce faire, vous devez vous mettre dans la peau de vos clients & prospects : Quels mots tapent-ils dans Google pour vous trouver ? Quels sont les mots & expressions qui caractérisent le mieux votre univers culinaire ? Quelles sont toutes les localisations géographiques sur lesquelles vous souhaiteriez vous positionner ? Par exemple, si proposez un service de livraison à domicile, quelles sont les communes que vous ciblez et servez ?
  • Un contenu optimisé en mots clés. Une fois que vous aurez établi une liste de mots & expressions clés sur lesquelles vous souhaitez miser dans le cadre de votre stratégie de SEO local, vous devrez vous assurer qu’ils apparaissent dans le contenu des pages de votre site internet de même que dans le contenu de votre site de commande en ligne.
  • Des avis en ligneles avis en ligne comptent en effet dans votre référencement ! Vous avez donc tout intérêt à encourager vos clients à vous déposer des avis en ligne, sur Google ou sur d’autres sites qui font autorité aux yeux des moteurs de recherche (Facebook, La Fourchette, TripAdvisor, Yelp…).

Il n’est jamais trop tard pour bien faire… Alors prenez les devants en adoptant l’une ou l’autre de ces bonnes résolutions !