marché restauration française
Lecomte Sophie

Consultante éditoriale, Sophie Lecomte aide les PME à…

L’arrivée d’UberEATS en France, à l’instar de la plupart des géants du Web, vient confirmer le potentiel du marché de la livraison de repas à domicile préparés par des restaurateurs, un secteur porteur dont le chiffre d’affaires devrait atteindre 1 milliard d’euros en 3 ans… en France.

Eco-friendly, d’une rapidité exceptionnelle ou encore capables de livrer des plats d’établissements traditionnels comme de restaurants étoilés Michelin… Allo Resto, Take Eat Easy, Deliveroo et leurs concurrents révolutionnent la manière de “consommer” la gastronomie en France.

En tant que restaurateur, comment vous positionner ?

Les principaux acteurs sur le marché français

La concurrence s’intensifie dans ce secteur : voici un aperçu des principales solutions disponibles aujourd’hui.

  • Les historiques

Allo Resto, Resto-In, Pages Jaunes Resto (anciennement Chrono Resto)… vous connaissez sûrement ces noms et les avez peut-être choisis pour référencer votre établissement.

Si les commissions sont moins élevées, le modèle historique de ces sociétés ne touchait jusqu’alors « que » les restaurants disposant déjà de leur propre service de livraison à domicile.

Pour suivre la tendance de fond, ces sociétés évolueront probablement vers la création de leur propre système de livraison, ce que prévoit notamment Allo Resto.

D’un point de vue éditorial, leurs approches diffèrent : proposer un maximum d’adresses aux internautes, ou sélectionner les restaurants de manière plus précise, à l’image de Resto-In. Selon le profil de votre restaurant, vous pouvez donc réfléchir à une stratégie différente.

  • Les principaux nouveaux entrants 

Take Eat Easy, Deliveroo et Foodora (tous Européens) viennent accélérer le développement de ce marché. Leurs points communs ?

Choisir des restaurants réputés, tendances ou retenus pour la qualité de leur offre, assurer une livraison très rapide à tarif bas (2,50€ en moyenne).

La promesse faite aux restaurateurs se concentre sur les revenus supplémentaires, en particulier pour les établissements qui n’avaient pas jusque-là une « force de frappe » suffisante pour livrer à domicile.

En proposant une approche « eco-friendly » (coursiers à vélo par exemple), des prix similaires à ceux disponibles dans les restaurants et une livraison express à domicile ou au bureau, ces nouvelles offres séduisent de plus en plus de consommateurs et poussent l’ensemble des acteurs de la restauration en ligne à faire évoluer leur positionnement dans la foulée.

Ces derniers ne sont pas les seuls : on attend d’ores et déjà Delivery Hero sur le marché français, sans compter les offres d’Amazon et, pourquoi pas prochainement, de Google.

Pourquoi ce type de service fonctionne

Pour les consommateurs, ces différents services permettent de se faire plaisir sans sortir au restaurant, d’améliorer le menu déjeuner au bureau, de faire livrer un dessert ou des plats de chefs lors d’une invitation à dîner, et parfois même de se composer un menu sur-mesure en commandant différents produits auprès de différentes adresses !

Cela n’était pas le cas auparavant, la livraison à domicile restant réservée aux pizzas, menus indiens, japonais ou hamburgers…

Surtout, le caractère immédiat de la commande depuis smartphone, le suivi de la livraison par géolocalisation et la flexibilité de l’offre suivent l’adoption d’un mode de consommation »Uber » par une partie des Français.

Pour les restaurateurs partenaires des services de livraison de repas à domicile, les avantages sont nombreux :

  • Plus de visibilité et de notoriété (digitale et « réelle »)
  • Développement du chiffre d’affaires
  • Elargissement de la base de clientèle
  • Idéal pour se lancer
  • Peu ou pas de contraintes : la logistique est déléguée

En tant que restaurateur, faut-il y aller les yeux fermés ?

Visibilité, ouverture à une nouvelle clientèle… les avantages que nous venons de citer ne sont pas négligeables.

Néanmoins, des précautions s’imposent : votre marge est-elle suffisante pour supporter la commission prélevée par ces sociétés, jusqu’à 30% notamment ? Là où les portails de réservation vous coûtent déjà, il est important de bien calculer votre capacité à devenir partenaire.

Sur un autre plan , êtes-vous en mesure de bien gérer les commandes supplémentaires, sur le plan humain et organisationnel ?

Prenez le temps de faire le point sur vos attentes et votre situation avant de vous lancer.

Comment garder votre indépendance et capitaliser sur votre notoriété

Que vous optiez ou non pour une belle présence sur les sites et applications de ces sociétés, prenez-le temps de tout mettre en oeuvre pour conserver votre indépendance et développer votre notoriété et vos ventes en direct.

Cela passe par plusieurs axes :

D’une utilisation intelligente des réseaux sociaux et de votre carnet clients au développement complet d’un site Internet conçu pour développer vos ventes, votre stratégie digitale est indispensable, qu’elle soit complémentaire des plateformes intermédiaires ou complètement détachée de ces dernières.

Y êtes-vous déjà présent? Hésitez-vous à vous lancer ? Partagez votre avis avec nous !