mobile-marketing
Sylvie Venzal

Journaliste, Sylvie Venzal a travaillé pour de grands quotidiens régionaux.

C’est une première ! Avec 24,3 millions d’utilisateurs quotidiens contre 23,8 millions : le mobile a dépassé l’ordinateur comme vecteur de connexion à internet en 2017. Et la tendance semble être exponentielle. Le mobile marketing devient incontournable pour les restaurateurs. Logique quand on sait que l’une des clés du succès, en ce domaine, est la proximité.

Le mobile loin devant les autres outils numériques

Selon l’édition 2017 du Baromètre du numérique, 94 % des Français de plus de 12 ans disposent d’un téléphone mobile et quasiment neuf sur dix utilisent internet. Les trois quarts se connectent même tous les jours. Alors que, jusqu’ici, le recours à un ordinateur était largement majoritaire, on voit désormais continuellement progresser la connexion « nomade » (avec téléphones portables ou tablettes, + 19 points entre 2014 et aujourd’hui.) L’étude note également que le mobile est l’outil numérique le plus fréquemment utilisé puisque 84 % des Français s’en servent quotidiennement. Loin devant l’ordinateur (63 %) et la tablette (45 %.) Des chiffres qui incitent à conclure que le mobile est devenu la cible incontournable de toute stratégie de communication.

Le mobile marketing pour susciter le « web to store »

mobile-marketingUtilisé à titre personnel ou professionnel, le téléphone mobile est devenu le prolongement de nos mains et le reflet de nos modes de vie. Il permet, en outre, aux professionnels d’identifier leurs clients et, ainsi, de personnaliser au plus près leurs messages. Les avantages offerts par le mobile marketing en font un levier indispensable du web to store (ou drive to store ou drive to shop.) Ce concept modélise le comportement de consommateurs qui commencent par mener leurs recherches sur internet avant de se rendre dans un établissement. Une aubaine pour les commerces de proximité comme les restaurants. Une étude, menée par Ipsos pour Google il y a quelques années, indiquait ainsi que les recherches effectuées via mobile concernent le plus souvent les activités locales : heures d’ouverture (54 %), adresse, guidage GPS… Elle révélait également que les annonces publicitaires géolocalisées conduisaient fréquemment à une visite (32 %.)

La proximité, une chance pour les restaurateurs

Utilisé judicieusement, le mobile offre, on le voit, de nombreuses opportunités d’établir ou de consolider une relation client. Les appareils, dotés désormais quasi systématiquement de GPS intégrés, permettent la géolocalisation de leur utilisateur. Il est ainsi possible de cibler au plus près votre communication. Aux heures des repas, donnez donc à vos clients se trouvant à proximité un avant-goût de vos menus… Les supports, de plus en plus performants, vous permettront de leur envoyer images ou vidéos susceptibles d’aiguiser leur appétit. Les jours d’hiver, vantez-leur vos soupes ou vos chocolats chauds… En été montrez-leur votre terrasse ombragée, décrivez-leur vos grillades ou vos incomparables salades. Et pour ceux que vous avez séduits, pourquoi ne pas prévoir un petit message de remerciement ? Le mobile, enfin, vous permet un contact direct et quasi immédiat, via les réseaux sociaux, avec votre communauté à laquelle vous pouvez proposer en temps réel bons plans, jeux, offres exclusives… Les seules limites, en ce domaine, sont celles de votre imagination.

Quelques pièges à éviter

mobile-marketingTout d’abord, assurez-vous que votre site internet soit « responsive », c’est à dire optimisé pour s’afficher sur tous les écrans, ordinateurs, tablettes et, bien-sûr, mobiles. Un affichage qui s’adapte à la taille de l’écran, des liens appropriés ou une ergonomie spécifique sont autant de pré-requis pour que l’expérience client ne tourne pas à la corvée… Rien de plus ennuyeux, en effet, que de devoir ruser avec son téléphone pour avoir accès à l’ensemble des informations ou des possibilités d’un site.
Veillez aussi à ne pas surexploiter ce magnifique outil. Trop de com tue la com et vous risquez de vous retrouver catalogué dans les entreprises importunes. Pensez également à veiller aux heures d’envoi de vos messages. Trop tôt le matin ou trop tard le soir vous vous exposez à être définitivement blacklisté. Enfin, variez vos sujets de communication, étonnez vos clients. Innovez. Montrez-leur à quel point vous êtes unique. Donnez-leur envie de revenir chez vous… Souvent…

Une marque de confiance

Et n’oubliez surtout pas que le téléphone est un objet personnel, auquel vos clients vous ont donné volontairement accès en vous communiquant leur numéro. Signifiant ainsi leur accord pour recevoir vos messages. Reçus en quelques secondes, généralement ouverts et lus immédiatement, ils constituent certainement le plus formidable et le plus rentable des vecteurs de communication. Et un remarquable outil de fidélisation ou de captation de nouveaux clients de proximité. Respectez leur confiance en utilisant leurs données avec parcimonie.