le digital au restaurant
Géraldine Malet

Géraldine met sa passion pour le web, l’écriture, le marketing et la communication au service des entrepreneurs de la restauration.

1. Hippopotamus à Antibes, le premier restaurant connecté de la chaîne

Le restaurant Hippopotamus à Antibes, dans les Alpes Maritimes, est le premier franchisé de l’enseigne à se doter d’une solution multi-devices, développée par la société cuddl’up. Application mobile, borne digitale, tablettes et tables tactiles permettent à ce restaurant de se classer dans notre top 6 des restaurants connectés de France.

Pré commander, consulter le menu en plusieurs langues, commander, jouer, naviguer, ou même régler l’addition sont autant de fonctionnalités que propose l’enseigne à ses clients depuis 2016.

Tables connectées au restaurant

Loin de remplacer l’Humain, cette technologie permet de libérer du temps, à la fois au personnel qui peut du coup mieux se dédier au conseil et à la vente, mais aussi aux clients, qui peuvent vivre pleinement leur expérience de consommation.

Véritable outil de gestion et d’analyse, cette solution multiplateforme a aussi permis d’augmenter le ticket moyen, grâce notamment à une meilleure connaissance du client, et à des fonctions de recommandation comme l’up-seeling ou le cross-selling.

2. Le Connect à Nantes

Comme son nom le laisse imaginer, le digital occupe dans ce restaurant une place centrale.

Restaurant connecté

Lorsqu’il crée Le Connect, Patrice Rimbeau a deux objectifs en tête : simplifier et fluidifier la gestion de son restaurant, tout en offrant une expérience unique à ses clients. Il déploie pour ce faire tout une panoplie d’objets connectés.

Lorsque les clients passent leur commande depuis les tablettes tactiles ou les bornes de commande, elles sont automatiquement transmises en cuisine, et réceptionnées par le personnel via un écran. Pour simplifier la gestion des encaissements, les commandes sont reliées à des caisses connectées, et ceux qui font le choix de la vente à emporter peuvent régler l’addition directement depuis les devices de commande en salle. Tous ces systèmes communiquent efficacement entre eux grâce à un réseau de connecteurs ainsi qu’à une double liaison internet, à la fois filaire et wifi. Finalement, plus que les nouvelles technologies, Patrice Rimbeau a mis le consommateur au cœur de son concept, en lui proposant une expérience à la fois fluide, rapide, simple, et ludique.

3. Max à Table à Bordeaux

A la trentaine tout juste passée, Matthias Cadet représente bien la génération Y à laquelle il appartient. Sensible aux bons produits et à la cuisine qui fait du sens, il est aussi connecté et féru de nouvelles technologies. Il n’est donc pas étonnant que chez Max à Table, les plats faits-maison côtoient le monde du digital.

Max à table

Depuis l’ouverture du premier établissement en 2014, Matthias Cadet a réussi à pérenniser son concept tout en le faisant évoluer. Aujourd’hui, Max à Table ne se résume plus seulement à des tables connectées où les clients peuvent passer commande, jouer ou recharger leurs smartphones. Grâce à Max Eat Everywhere, un logiciel intelligent développé sur mesure pour l’enseigne, le « premier bistrot connecté de France » peut aujourd’hui être considéré comme un concept phygital, pensé autour d’un écosystème connecté et interactif où les clients peuvent passer d’une expérience virtuelle (site vitrine et site web marchand, application mobile dédiée) à une expérience réelle et tangible (tables tactiles).

4. Chope-Moi, le bar qui donne une nouvelle dimension aux tables connectées

Bien que fraîchement inauguré, ce bar au concept novateur installé dans le 11ème arrondissement de Paris méritait selon moi sa place dans ce top 6 des établissements les plus connectés de France.

Sur chacune des 8 grandes tables, les clients peuvent trouver une tireuse à bière connectée, reliée à une tablette. Pour se servir, ils utilisent la carte RFID qui leur a été remise à l’entrée, créditée à volonté par leurs soins. Celle-ci est nominative, et est activée dès lors qu’elle est apposée sur le lecteur de carte, ce qui permet à chacun de voir sa consommation en temps réel, mais aussi celle des autres, une manière d’instaurer un climat ludique et convivial et de créer du lien entre convives.

tireuse à bière connectée

Pour pousser le concept plus loin encore, et répondre aux attentes des clients qui n’auraient pas de place assise et donc pas d’accès aux tables connectées, Chope-Moi a également intégré dans son concept un mur à bière connecté, avec 5 bières différentes accessibles via la carte RFID.

Ceux qui souhaitent boire autre chose que de la bière ou consommer autre chose que du liquide peuvent aussi utiliser les tablettes pour consulter la carte, passer et régler leur commande. Jérémy Gaillard, créateur de ce bar pas tout à fait comme les autres, a fait appel à la société Cuddl’Up pour développer cet écosystème connecté. Son objectif principal (en plus de divertir ses clients et de se différencier des nombreux bars de la capitale) : réduire au maximum les temps d’attente.

5. Brut Butcher, le digital en plein cœur 

Chez Brut Butcher, il n’y a pas que la viande qui est mise à l’honneur. Dans ce concept hybride mi boucherie, mi fast -food, le digital est en effet plus qu’un outil, il fait partie intégrante de l’ADN de l’enseigne. Prise de commande, paiement, gestion des stocks ou du personnel : chez Brut Butcher, c’est toute la chaîne qui est informatisée et connectée, pour un gain de temps et de contrôle côté personnel, et une meilleure expérience côté utilisateurs.

Lorsqu’un client passe commande depuis l’une des bornes mises à disposition, elle est transmise en temps réel en cuisine. La matière première est alors automatiquement destockée, et si besoin, automatiquement ajoutée aux commandes fournisseurs.

Borne de commande restaurant
Mathias Tonielli, en charge du développement de la marque, a également choisi l’application Snapshift pour l’aider dans sa gestion des plannings. Lors de son interview parue sur Restoconnection en août dernier, il nous parlait également d’un développement en cours avec Snapshift

nous développons actuellement un ipad qui fera office de pointeuse interfacée avec le logiciel. A son arrivée et à son départ, chaque collaborateur pourra se prendre en photo, ce qui inscrira automatiquement ses heures dans les plannings.

La solution est aujourd’hui en phase de test dans l’un des 5 restaurants de la chaîne, et sera rapidement déployée à l’ensemble du réseau si elle répond aux exigences du groupe. Depuis peu, les clients de l’enseigne peuvent aussi commander leurs plats ou leurs pièces de viande depuis l’application Brut Butcher.

Conscient de l’intérêt des réseaux sociaux dans sa stratégie de communication, l’enseigne est également très présente sur Facebook et Instagram. Elle propose d’ailleurs dans certains de ses établissements un compteur de like qui se déclenche automatiquement à chaque nouveau fan gagné. Plus qu’un gadget, cet objet ludique et connecté offre un double avantage : rappeler la présence en ligne de la marque, et amuser les clients !

compteur de likes

6. L’Agora à Montpellier, la brasserie la plus connectée de France

Avec ses tables connectées, L’Agora est probablement la brasserie la plus connectée de France !

restaurant connecté

La société Aréas et la startup Awadac, qui ont collaboré au projet, ont volontairement choisi L’Agora comme premier « laboratoire » pour leurs tables connectées en raison de sa zone d’implantation. Cette brasserie située en gare Saint Roch à Montpellier a en effet pour clients de nombreux voyageurs qui, pour leurs repas « sur le pouce », privilégient généralement les enseignes de la restauration rapide. Grâce aux tables connectées, les deux sociétés entendent bien inverser cette tendance, et ainsi permettre à des brasseries ou autres restaurants traditionnels de capter une part de cette clientèle pressée.

Depuis les 16 tablettes incrustées, les clients peuvent : consulter le menu, passer leur commande, contacter un serveur via à un bouton d’appel dédié, consulter les horaires de train ou même jouer… Autant de fonctionnalités qui permettent à L’Agora de mieux satisfaire cette clientèle pressée, grâce à un service rapide et fluide et à une expérience ludique et différenciante.

Votre bar, snack, brasserie, food truck ou restaurant est connecté ? Vous envisagez de créer un concept connecté ou de mettre davantage de digital dans votre établissement ? Contactez-nous, votre histoire nous intéresse : geraldine@restoconnection.fr ou anastasia@restoconnection.fr.