restoconnection-livepepper-commande-en-ligne
Géraldine Malet

Géraldine met sa passion pour le web, l’écriture, le marketing et la communication au service des entrepreneurs de la restauration.

Comme beaucoup, vous êtes sans doute heureux (se) d’avoir enfin tourné la page sur 2020, heureux (se) de pouvoir commencer à rédiger un nouveau chapitre et de pouvoir vous projeter autrement et différemment en cette nouvelle année 2021 ? On vous comprend ! Mais permettez-nous malgré tout de revenir, le temps de quelques lignes, sur cette année 2020… Une année vraiment pas comme les autres c’est vrai, mais une année qui, comme les autres pourtant, aura laissé sur son passage quelques bons coups de buzz.

Voici notre top 5 des buzz de l’année 2020 dans l’univers de la restauration !

1/ Le Coup de Gueule de Julien Abad du restaurant L’Etable à Valberg 

L’Etable est un restaurant situé à Valberg, une petite station de sports d’hiver située à un peu plus d’une heure du littoral méditerranéen. En toute fin d’année 2019, Julien Abad publie une vidéo sur les réseaux sociaux où il exprime son ras le bol au sujet des « no show », c’est-à-dire des personnes qui réservent mais ne se présentent jamais le jour J (je vous invite à ce titre à re découvrir notre article 9 façons de pallier aux no show dans votre restaurant).

Le jeune gérant et cuisinier y explique que les no-show sont de plus en plus fréquents, et revient sur les impacts de ce phénomène pour un établissement comme L’Étable :

« J’ai 20 à 25 couverts max. Quand je perds 8 couverts sur un seul soir, c’est énorme pour nous ! »

Si Julien Abad espérait faire entendre son message au plus grand nombre, il n’imaginait sûrement pas que des médias locaux et nationaux relaieraient sa vidéo et qu’il ferait le buzz. En moins d’une semaine, sa vidéo est vue plus de 180 000 fois, générant des milliers de réactions et de commentaires.

2/ Le snack La Diff’ fait de la résistance !

Le 24/11 dernier, Emmanuel Macron s’adressait à nouveau aux Français afin d’annoncer les nouvelles mesures permettant de faire face à la deuxième vague de la COVID-19. A nouveau, les restaurateurs allaient devoir payer un lourd tribut à la crise. S’ils ne pourront pas rouvrir leurs portes au public avant le 20/01 prochain (espérons-le !), ils devront aussi cesser toute activité de vente à emporter et de click & collect après le nouveau couvre-feu instauré dès le 15/12 à partir de 21h. Seuls ceux qui proposent un service de livraison à domicile pourront ainsi continuer à travailler après le couvre-feu. Pas étonnant donc que la colère et le ras le bol des restaurateurs se soient faits plus forts encore dès la fin du mois de novembre.

Et si jusqu’ici, Joseph Bouet, patron du snack La Diff’ à Moulins près de Lille, s’était conformé aux décisions gouvernementales, c’est là « la goutte d’eau qui fait déborder le vase ». Lassé, fatigué, décontenancé et en colère, il prend la parole dans une vidéo qu’il diffuse sur son compte Facebook et qui est alors reprise par les médias locaux, puis par les médias nationaux. Dans cette vidéo, Joseph Bouet fait clairement acte de résistance et annonce que cette fois, il ne se soumettra pas : il restera en effet ouvert après 20 heures, quoi qu’il lui en coûte.

« Si je respecte la loi, je vais faire faillite, je vais tout perdre… La seule solution que j’ai, c’est de rester ouvert… vous êtes en train de détruire des familles, vous êtes en train de nous détruire – on n’a même pas de quoi acheter des cadeaux de noël pour nos enfants. »

Trois semaines se sont écoulées depuis la diffusion de la vidéo. Nous avons voulu prendre des nouvelles de Joseph Bouet, et avons été triste d’apprendre qu’il a été contraint, depuis, à mettre la clé sous la porte.

« Je suis resté ouvert pendant 2 à 3 semaines pendant le couvre-feu… mais je travaille à perte. Ça fait un an que je mets la main à la poche pour maintenir l’activité et là, je n’en ai plus les moyens. Le coup de buzz nous a ramené un peu de monde c’est vrai, mais pas suffisamment. Je suis donc contraint de fermer. »

Si cette année 2020 aura marqué au fer blanc ce patron, gérant et père de famille, lui laissant au passage quelques « cicatrices » qu’on imagine indélébiles, elle aura aussi eu le mérite de faire naitre en lui une envie : celle de se battre et de « combattre »

« Avec certaines personnes de mon entourage et des gens venus des quatre coins de la France, nous sommes en train de monter un parti politique : « les Jean Valjean ». On va frapper fort une bonne fois pour toute, et tant que je n’aurais pas récupéré ce que l’Etat me doit, tant que les lois qui nous régissent n’auront pas changé, je resterai sur ce créneau de la politique. C’est quelque chose que je porte en moi depuis longtemps. Enfant déjà, je n’étais pas d’accord avec les lois… Mais là, c’est trop, c’est la goutte d’eau ! J’ai le bon âge, je suis en bonne santé, je connais du monde… il y a vraiment possibilité de faire quelque chose et de faire bouger les choses. ».

Sa source de motivation première ? Ses enfants, à qui Joseph veut pouvoir offrir de meilleures perspectives d’avenir.

« C’est pour mes enfants que je le fais et pour les futures générations. On ne verra peut-être pas la fin du combat mais au moins, on se sera battu pour sauver l’honneur. »

Si nous n’entendrons sans doute plus parler de Joseph Bouet dans l’univers de la restauration, une chose est sûre : nous entendrons sans doute encore parler de lui en 2021 pour son mouvement « Les Jean Valjean » dont le slogan est « Que le bon sens prenne le dessus »… Et c’est vraiment tout ce que nous lui souhaitons.

restoconnection-livepepper-restaurant

3/ Quand l’équipe du Bistrot Parisien se lâche 

Le Bistrot Parisien, situé dans le centre-ville du Havre, a fait le buzz grâce à une vidéo rythmée et déjantée qu’elle a publiée sur son compte Facebook le 13/12 dernier et dans laquelle on peut découvrir une équipe (quasi) au complet, soudée, pleine de vie et d’envie !

Si l’enseigne n’en est pas à sa première vidéo (on en compte plus d’une cinquantaine, à découvrir ici https://www.facebook.com/watch/lebistrotparisienlehavre/) celle-ci aura littéralement explosé les compteurs en matière de vues. Jusqu’ici, les mises en scène imaginées par l’équipe pouvaient en effet frôler les 10K vues, mais cette chorégraphie, à l’heure où nous écrivons cet article, a dépassé les 90K vues… Un véritable buzz auquel personne au sein de l’établissement ne s’attendait vraiment.

restoconnection-livepepper-restaurant

Dans le message qui accompagne la vidéo, l’enseigne ne s’est pas trop épanchée dans les détails. Elle s’est simplement contentée de dire « Tout simplement Merci » en ajoutant au passage quelques # comme #enjoy #danse #fun #merci ou encore #soutien. Le directeur de l’établissement, Guillaume Picard, précise qu’ils ont voulu faire ça uniquement pour « se marrer un peu », en espérant que ça puisse aussi faire un peu de bien aux autres. Pari réussi ! On a désormais hâte de découvrir les prochaines vidéos de l’enseigne… et hâte d’aller s’attabler dans ce restaurant, où la convivialité, l’esprit d’équipe et le sens de l’humour semblent avoir toute leur place dans l’assiette !

4/ Burger King, roi d’la com’ 2020 

Ce n’est pas la première fois que la communication du géant américain Burger King fait parler d’elle. Il faut dire aussi qu’elle est brillamment orchestrée par l’agence BuzzMan, reconnue pour son sens de la créativité. Mais cette fois, ce n’est pas pour son sens de l’humour ou son esprit décalé que l’enseigne a fait le buzz dans les médias. Non, cette fois, elle s’est démarquée par son sens de l’empathie et de la bienveillance à l’égard… de ses concurrents !

Le 01/11 dernier en effet, elle a publié un message en pleine page du Journal du Dimanche (diffusé à plus de 140 000 exemplaires) intitulé « Commandez chez McDo » dans lequel elle lance un appel à la solidarité, invitant les Français à soutenir tous les acteurs de la restauration, qu’ils soient rapide ou non.

« On n’aurait jamais pensé vous demander ça un jour. Tout comme on n’aurait jamais pensé vous encourager à commander chez KFC, Quick, O’Tacos, Domino’s Pizza, Subway, Eat Sushi, Pizza Del Arte… Aujourd’hui, les restaurants qui emploient des milliers de salariés ont aussi besoin de votre soutien. Donc si vous souhaitez les aider, continuez à vous régaler à la maison grâce à la livraison, à la vente à emporter et aussi au drive. Avec un Whopper, c’est mieux, mais si c’est un Big Mac, c’est déjà pas mal.»

restoconnection-livepepper-restaurant

Ce message a également été diffusé sur les réseaux sociaux de l’enseigne, ce qui a évidemment permis de créer le buzz (plus de 18K retweets sur Twitter, 11K partages et 50K j’aime sur Facebook et plus de 15K j’aime sur Instagram).

Le 10/12 dernier, l’enseigne a réitéré son coup de com’ en adressant cette fois un message aux restaurateurs eux-mêmes, message dans lequel elle annonçait que ces derniers pourront utiliser le compte Instagram de l’enseigne afin de faire leur pub, parce que « il n’y a pas que le Whopper dans
la vie
»!

restoconnection-livepepper-restaurant

En mettant ainsi son compte Instagram à la disposition des autres enseignes, Burger King ne leur prête pas que son image mais aussi sa réputation et sa communauté de plus de 330K abonnés… « Long live the King » !

5/ L’Auberge du Vieux Puits, meilleur restaurant gastronomique au monde 

Chaque année, TripAdvisor effectue le classement des meilleurs restaurants au Monde, un classement qui est déterminé selon les notes et les avis des internautes et des utilisateurs de la plateforme. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains professionnels jugent ce classement « subjectif »… Il n’empêche que pour ceux qui y figurent, c’est une jolie reconnaissance venant d’un public de choix : les consommateurs eux-mêmes ! (et finalement quand on y pense, quelle meilleure distinction que celle-ci ?).

Sur la 3ème marche du podium, on retrouve Le Chila, restaurant situé à Buenos Aires en Argentine. C’est La Ville Blanche à Rospez dans les Côtes d’Armor qui se classe 2ème et c’est L’Auberge du Vieux Puits du chef triplement étoilé Gilles Goujon qui décroche la médaille d’or.

restoconnection-livepepper-restaurant

Mais en quoi ce classement est-il si surprenant et pourquoi a-t-il fait l’objet d’un buzz cette année ?

Et bien, fermez les yeux et imaginez la scène… Vous êtes en pleine région d’Occitanie, au cœur du Pays des Haute-Corbières, à une soixantaine de kilomètres de Carcassonne et une trentaine de kilomètres de Narbonne. Autour de vous, s’élancent un plateau et quelques collines, sur lesquelles on retrouve ici et là des ruines de vieilles bergeries, vestige d’une économie autrefois largement orientée vers le pastoralisme. A quelques kilomètres de là, vous pouvez, si le cœur vous en dit, partir à « l’ascension » du Pic Saint-Victor pour, une fois là-haut, y découvrir une vue très étendue sur les étangs environnants, sur la mer Méditerranée et sur la chaîne des Pyrénées. Bienvenue à Fontjoncouse, une commune dont la population n’a quasiment pas bougé depuis 200 ans, où ne vivent pas plus de 140 âmes. Pour trouver un commerce, il faut se rendre à quelques 6 ou 7 kilomètres de là, à Durban-Corbières ou à Thézan-des-Corbières ou, un peu plus loin encore, à Sigean.

C’est ici, dans cette commune, dans ce village de Fontjoncouse, que se trouve l’établissement ayant reçu les meilleurs notes et les meilleurs avis de la part de la communauté TripAdvisor à l’échelle mondiale, ici que se trouve le « meilleur restaurant gastronomique au monde ». Lorsque l’on sait que le site de réservation en ligne référence près de 5 millions de restaurants dans le monde et que chaque année, les clients et voyageurs y déposent plus de 700 millions d’avis… il est tout à fait inattendu qu’un établissement installé dans un cadre aussi atypique et dépeuplé ait pu remporter les faveurs de l’algorithme et donc les faveurs des voyageurs du monde entier !

Voilà un buzz dont nous pouvons être fiers : « Cocorico » et chapeau au chef et à son équipe, qui ont tout de même obtenu plus de 700 fois la note excellente de 5 étoiles sur TripAdvisor.