Géraldine Malet

Géraldine est passionnée par l’écriture, le marketing et…

En tant que restaurant, snack, bistrot, cantine, ou même food truck, vous apportez naturellement un soin tout particulier à votre offre « solide », avec des plats qui vous ressemblent et qui répondent aux attentes de votre clientèle cible. Mais apportez-vous cette même attention à votre offre « liquide » ?

Avez-vous en effet déjà mené une réflexion stratégique afin de définir ce qu’une offre boissons élargie, différente, originale… pouvait vous rapporter, à la fois en terme de marge et de chiffre d’affaires qu’en terme de notoriété ? Voici 3 bonnes raisons de mieux travailler votre offre boissons dans votre restaurant. 

Raison N°1 : générer un surcroît d’activité dans votre restaurant

Élargir votre offre de boissons ou proposer un espace bar dans votre restaurant peut vous permettre de générer un surcroît d’activité.

  • Avec des cafés variés, des smoothies, des milk-shake, des jus de fruits frais… vous pourrez notamment envisager de démarrer le service plus tôt, avec une offre petit-déjeuner, une offre lève-tard, ou, à l’image du restaurant Hippopotamus Lyon République, une offre goûter, et ainsi attirer une nouvelle clientèle.

développer ventes au restaurant

  • Si votre restaurant, bistrot, cantine,… est situé dans une rue piétonne, pourquoi ne pas imaginer un espace bar, qui, une fois aménagé et animé, attirera la curiosité des passants.
  • Un tel espace vous permettra également d’inviter vos clients à rester plus longtemps après leur repas, pour profiter d’un dernier verre.
  • Si vous disposez d’un extérieur, vous pouvez aussi proposer une dégustation de limonade, de jus de fruits pressés, de café ou chocolat chaud, de smoothies miniatures… afin de mieux vous faire connaitre. Ces clients d’un jour reviendront alors peut-être chez vous pour tester vos plats et autres spécialités. .

boissons bio au restaurant

  • Vous êtes situé dans une zone avec une forte clientèle de bureaux ? Une offre « happy hour » façon Mesa by Mayena ou l’organisation d’une soirée mojito « 2 achetés = le 3ème offert » façon Hippopotamus, sont d’excellents moyens de vous faire connaitre d’une cible plus large, susceptible de revenir chez vous pour la pause déjeuner.

happy hour au restaurant

Raison N°2 : répondre à des modes de consommation

Comme l’art vestimentaire, l’art culinaire vit au rythme de certaines modes et tendances. En tant que restaurateur vous pouvez faire le choix de les adopter, ou de les ignorer… Voici quelques-unes des grandes tendances en matière de boissons sur lesquelles vous pouvez surfer, pour vous différencier et développer votre notoriété.

La tendance locavore

Cette tendance née en 2005 en Californie à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement a fait depuis de nombreux adeptes en quête de sens. Désireuse de défendre l’économie locale, cette clientèle n’hésite pas à dépenser plus pour plus d’authenticité et de traçabilité.
Pour vous inscrire dans la tendance locavore, il vous suffit de dénicher quelques bons produits locaux, reflets de votre terroir et de l’histoire de votre ville ou de votre région.

En plus d’une offre de « soft drinks » traditionnelle, le restaurant Le Collège propose par exemple une offre de cola « made in normandie ».

tendance locavore au restaurant

Ces productions locales vous permettent en plus de raconter de belles histoires : celles des hommes et des femmes qui, par leur travail, font perdurer des produits, des recettes et des traditions parfois ancestrales, et qui, à leur échelle, contribuent à préserver le patrimoine d’une terre ou d’un pays.

Exemple chez Imago Resto, qui fait découvrir à ses clients un nouvel apéritif, « Folle envie », tout en mettant en avant l’histoire de Zilda et Estelle, les co-fondatrices de la marque bio 100% « made in France ».

bio au resto

Bières, vins, cidres, jus de fruit, eaux,… dans un pays au patrimoine agricole et gastronomique aussi riche que celui de la France, vous ne devriez avoir aucun mal à dénicher de bons produits artisanaux et locaux correspondant aux attentes de votre cible et à votre positionnement.

La tendance des « mocktails »

Depuis la mise en place de la tolérance zéro, les boissons sans alcool ont le vent en poupe. Leur consommation ne se limite cependant pas qu’aux seuls « capitaines de soirée », mais aussi aux femmes enceintes, et à ceux et celles qui, par conviction ou par religion, ne peuvent ou ne souhaitent pas boire d’alcool. On peut même ajouter à la liste la cible des 15-18 ans qui accompagnent leurs parents au restaurant ou les personnes qui font attention à leur ligne… Toutes sont des cibles potentielles aux « Mocktails » (contraction entre « mock », faux en anglais, et cocktail), ces cocktails sans alcool tels que le virgin mojito ou le virgin pina colada, que l’on retrouve même chez Pizza Hut cet été, au tarif de 4,80€.

les cocktails au restaurant

La tendance « healthy »

Vous voulez séduire une clientèle soucieuse de son alimentation et de son bien-être, en quête de naturalité et d’authenticité ? Pourquoi ne pas proposer l’une ou l’autre de ces boissons « healthy » dans votre restaurant ?

La water detox

Une recherche rapide « #waterdetox » sur instagram donne actuellement 15 101 sources d’inspiration différentes, signe de la grande popularité de cette boisson facile à faire, car uniquement composée d’eau fraîche, de fruits découpés et d’herbes aromatiques, le tout mis au frais pendant quelques heures avant d’être servi dans un verre, un bocal, ou même une jarre, selon l’esprit que vous souhaitez donner à cette boisson ultra tendance.

water detox
L’agua fresca

L’agua fresca (eau fraîche) est une boisson originaire du Mexique. Les ingrédients sont les mêmes que pour la water detox, sauf qu’ils sont ici mixés et agrémentés d’un peu de sucre. Certains y ajoutent même des fleurs, pour une touche un peu plus féminine et naturelle.

tendances restauration
Les smoothies

Vous pouvez imaginer vos propres recettes de smoothies à partir de fruits, que vous pouvez également enrichir de légumes (fenouil, épinard, mâche, courge, courgette, carotte…), le tout de saison bien sûr ! Pour une touche vitaminée et dynamisée, vous pouvez aussi y ajouter des épices (gingembre, piment, poivre…), ou des aliments riches en lipides et en protéines, comme les graines de lin, la poudre de chanvre, ou des purées d’oléagineux.

restaurant noon smoothie

Raison N°3 : alimenter vos réseaux sociaux… et attirer de nouveaux clients

Bien réalisés et bien scénarisés, vos cocktails, jus de fruits, agua frescas, smoothies… et autres boissons plus traditionnelles sont d’excellents atouts visuels pour vos réseaux sociaux, particulièrement sur Facebook et Instagram, où les utilisateurs sont plus friands encore d’images et de vidéos.

En été, un cocktail fruité et coloré, en hiver, un chocolat chaud gourmand et réconfortant… le tout mis en scène dans le décor de votre choix (fleurs, table joliment dressée, bar, au coin du feu, sur votre terrasse, clients en train de trinquer…) : autant de bons arguments pour faire venir, ou revenir, de nouveaux clients dans votre restaurant.
Pensez à accompagner vos clichés d’une petite phrase accrocheuse, d’un hashtag populaire ou personnalisé, et pourquoi même de la liste des ingrédients pour donner l’eau à la bouche… car oui, un cocktail se boit d’abord avec les yeux !

Exemples de communications réussies avec les restaurant Bum Bistrot Urbain à Marseille, Le Café Pinson, Soul Kitchen ou encore le fast – good Pur etc.

marge commerciale restaurant

eau rafraichissante au restaurant

café frappé au restaurant

café pinson

soul kitchen paris

Attirer, recruter, fidéliser, faire rêver,… autant de bonnes raisons de mieux travailler votre offre boissons en toute saison.

Et si vous doutez encore de l’intérêt de mener une véritable réflexion stratégique, commerciale et marketing autour de votre offre boissons, il est possible que ce dernier argument finisse de vous convaincre complètement : au restaurant, les liquides génèrent de meilleures marges que les solides (85% contre 70% en moyenne). Un Virgin Mojito a par exemple un coût de revient inférieur à 1€ et est vendu entre 6€ et 9€ le verre, selon le positionnement et l’emplacement du restaurant. Le calcul est vite fait et la conclusion rapide : vendre plus, vendre mieux, et vendre autrement vos boissons peut vous permettre d’augmenter votre marge commerciale. Ajoutez à cela le fait qu’elles nécessitent moins de travail de préparation, de transformation et de stockage que vos plats, et vous avez là une autre excellente raison de travailler votre offre boissons au restaurant.

Crédit photo de couverture : @Pur etc.