Restauration rapide : 7 tendances à suivre

La restauration rapide est un marché dynamique, qui ne cesse d'évoluer, d'innover et de se réinventer pour proposer de nouvelles alternatives. Zoom sur 7 tendances marquantes à suivre de près.

Marché de la restauration rapide

Alors que le marché de la restauration à table continue de reculer, le marché de la restauration rapide, lui, avance, innove, crée et se réinvente pour attirer toujours plus de nouveaux clients.

Lors du « What’s up Tour » organisé par Gira Conseil, Bernard Boutboul a décrypté pour nous les 7 nouvelles tendances émergentes qui marqueront l’année en cours, et les prochaines à venir, en matière de restauration rapide. De concepts mixtes en concepts ethniques, zoom sur un marché Parisien en pleine ébullition.

1) Les concepts mixtes

De plus en plus d’acteurs proposent des concepts mixtes, c’est-à-dire du 2, du 3, voir même pour certains du 4 en 1.

Persillé : le 2 en 1 - Persillé, c’est une boucherie libre-service nouvelle génération qui propose d’un côté de grands frigos remplis de viandes à acheter et de l’autre, un restaurant proposant les mêmes morceaux à consommer sur place ou à emporter, à base de recettes familiales et savoureuses.

Concept innovant restauration rapide

Persillé, Maison de viande hybride.

Persillé est un lieu étonnant, gourmand et accueillant, dont le concept a été parfaitement exécuté, depuis son identité graphique jusque dans son aménagement intérieur et extérieur. Nous n’avons donc pas été surpris de le voir récompensé à la Snack Show Academy à l’occasion du salon Sandwich & Snack Show le 18 mars dernier.

A Noste, le 3 en 1 - Installé rue du 4 septembre à Paris, A Noste s’organise autour de 3 espaces, correspondant à 3 modes de consommation, cuisines et tickets moyens différents :

• Restaurant gastronomique (70€)
• Bar à tapas (35€)
• Food truck (10 à 15€)

A Noste restauration rapide

Un Food Truck intégré dans un concept de restauration rapide…Il fallait y penser ! ©PalmyreRoigt

Quindici, le 4 en 1 - Un concept qui a du cran : proposer 4 concepts en 1, il fallait oser ! Épicerie, point de restauration rapide, bar et pizzeria…Rien que ça !

Quindici

Source images : TripAdvisor.

Inauguré en juin 2014, son créateur Julien Cohen explique qu’il a voulu réunir dans cet espace de 700m² tout ce qu’il a fait depuis 10 ans, c’est-à-dire de la cuisine Italienne de belle qualité, dans des univers décorés et marquetés permettant de cibler une clientèle plutôt branchée.

L’avantage de ces concepts mixtes : cibler une clientèle diverse, à la recherche d’expériences originales et uniques, et se différencier de la concurrence que l’on sait, à Paris plus qu’ailleurs, très rude !

2) Diversification de l’offre

En 15 ans, la France est passée d’une offre de restauration rapide à 2 produits (le sandwich et le burger) à une offre comportant 35 produits !

A côté de nos traditionnels jambon-beurre, nous trouvons aujourd’hui des nouveaux concepts dans l’air du temps, proposant ceviche, burritos, couscous, mezzé, empanadas, bo buns…

Concept de restauration rapide

Fresh Burritos, le 1er réseau de restauration rapide mexicaine en France. 11 points de vente actuellement, 20 prévus pour 2015…Source image : page Facebook de l’enseigne

Selon Bernard Boutboul, la France devrait voir son offre s’enrichir encore davantage, et compter prochainement sur une quarantaine de produits ! Une tendance qui n’est donc pas prête de s’arrêter.

3) Des codes qui se réinventent

Oui, les codes se réinventent. Les acteurs de la restauration revisitent leur façon de vendre et de théâtraliser leur offre : le Service A Table fait tomber les nappes et dépareille sa vaisselle…

Marché de la restauration rapide

Côté Vente Au Comptoir, la tendance est aussi de mise.

L’enseigne Boulettes, récompensée lors de la dernière Snack Show Academy, propose par exemple un service « semi à table » « semi rapide » : une fois que vous avez commandé, vous repartez les mains vides, et c’est à table que l’on vient vous servir votre commande.

4) Du pain, du pain, toujours du pain !

On le sait, les français adooooorent le pain : baguette, panini, bagel,…Toute offre de restauration rapide adoptée par les français semble comporter systématiquement une forme de pain, quelle qu’elle soit.

A vous entrepreneur qui souhaitez vous lancer dans la restauration rapide en France, nous posons donc la question suivante : « Est-il aujourd’hui possible de développer du chiffre d’affaire sans proposer un minimum de pain dans votre offre ? »…La question reste ouverte.

5) Des temps de consommation qui évoluent

Chaque pays a ses habitudes de consommation. On identifie en France 6 grands moments de consommation :

  • petit déjeuner,
  • en cas du matin,
  • déjeuner,
  • pause gourmande,
  • « frigo vide » (17h/20h)
  • et dîner, un temps encore très mal exploité par la restauration rapide.

En quoi cette tendance est-elle intéressante pour les acteurs de la restauration ?

Tout simplement parce que ces grands moments de consommation sont des leviers que vous, restaurateur, pouvez activer pour optimiser la rentabilité d’un concept.

Question : mais qu’est ce donc que le « Frigo vide » ? Il s’agit tout simplement de ce moment de la journée où les français se posent la question « Que va-t-on bien manger ce soir ? ».

Les français n’ayant plus le temps de cuisiner ou même de faire les courses, il s’agit là d’un créneau intéressant que des acteurs tels que Picard exploitent déjà. Cela n’est cependant pas le cas des boulangeries, qui auraient pourtant toute leur légitimité à proposer une offre à réchauffer pour le dîner sur ce créneau horaire 17h / 20h.

Si vous allez chez Paul à 18h00, il y a de fortes chances que y trouviez tartes au citron et croissants, ce qui, selon les études, ne correspond plus aux attentes des français à ce moment de la journée.

6) Une ouverture au monde

La vente au comptoir s’ouvre au monde, les plats se métissent, s’épicent et se colorent…Une tendance déjà bien ancrée dans des villes comme Londres, où la moitié des restaurants sont aujourd’hui ethniques, mais une tendance qui peut surprendre au pays de la gastronomie.

Le marché de la vente au comptoir

Indien, Pakistanais, Africain, Japonais, Brésilien, Italien…A Londres, l’offre culinaire ethnique est riche et diversifiée, et ce depuis longtemps déjà.

Le marché de la restauration rapide français doit désormais faire avec des acteurs comme Bo buns et autres fine lalla, de bonnes alternatives aux « traditionnels » sandwichs et hamburgers.

Fine lalla

Les tajines de chez fine lalla, à consommer sur place ou à emporter.

7) Le burger, star incontestée !

En 2000, 1 hamburger consommé pour 9 sandwichs…En 2013, 1 hamburger pour 2 sandwichs !

Vente de burgers en france

Les ventes de sandwichs n’ont pourtant pas diminué puisqu’elles ont triplé en 13 ans…Ce sont les ventes de burger qui ont littéralement explosé, fois 13 en 13 ans !

Par an, ce sont plus de 1 milliards de burgers qui sont consommés en France, et, contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les géants du fast-food McDonald’s et Quick qui portent le burger en France, mais bien le Service A Table, dont les ventes de burger représentent 65% du milliard consommé.

Le consommateur, le meilleur prescripteur de tendances !

Si vous êtes restaurateur et que vous envisagez de faire évoluer votre concept ou que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de la restauration, nous vous conseillons bien sûr d’intégrer ces nouvelles tendances à votre réflexion…Sans oublier toutefois un paramètre essentiel : le consommateur, car si le monde de la restauration évolue, c’est aussi le cas du consommateur !

Soucieux de son image, de sa santé, de son environnement et de son budget, il est aussi de plus en plus connecté et donc de plus en plus influent et/ou influençable par ce qui ce dit sur la toile et notamment sur les réseaux sociaux. Autant de critères additionnels à intégrer à votre réflexion, car aussi novateur et unique soit votre concept, c’est au client final qu’appartiendra le choix de vous faire entrer durablement dans le panorama de la restauration rapide.

 

Commentaires

  1. Poenset dit :

    Bonjour, je voudrais connaître le date de parution de cet article, car je souhaite l’indiquer comme référence dans mon dossier de financement pour mon projet de restauration rapide. Je vous remercie d’avance
    Bonnie Poenset

    1. Bonjour, cet article est paru au mois d’avril dernier, suite au « what’s up tour » organisé par Gira Conseil. Bonne chance pour votre dossier de financement et tenez nous informés de la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge