Le marché prometteur de la livraison de plateaux-repas aux entreprises

Exigence de productivité ou volonté de gagner du temps, la traditionnelle pause déjeuner a tendance à se rabougrir sans pour autant céder à la médiocrité. La clientèle d’entreprise est une aubaine pour les restaurateurs qui proposent aujourd’hui des plateaux-repas haut de gamme.

livraison-plateau

La gastronomie française et ses rituels ont beau appartenir depuis 2010 au patrimoine de l’Humanité, ici aussi, les temps et surtout les rythmes changent. Les salariés des entreprises sont de plus en plus pressés, même s’ils restent souvent attachés à une vraie pause déjeuner.

Ces dernières années ont vu apparaître, à côté des traditionnels sandwiches, pizza ou autres salades, une nouvelle offre de plateaux-repas. Gourmands, équilibrés, complets, ils séduisent les entrepreneurs comme leurs employés et constituent un appétissant marché pour les restaurateurs.

Un secteur en plein essor

livraison-plateau-repasUne étude, réalisée par la société Xerfi estime à 6 % par an, en moyenne, la progression du CA des entreprises du secteur.

Un sondage, effectué par le site de recrutement en ligne Monster, démontre, quant à lui, que pour 74 % des salariés français la pause déjeuner reste un moment privilégié, auquel ils consacrent au moins 30 minutes.

Enfin, selon une enquête de CHD Expert (spécialiste de l’analyse marketing de la consommation hors domicile), 51 % des Français se sont fait livrer au moins un repas au mois de mars 2016. La livraison représente ainsi 5,6 % de l’ensemble des repas consommés sur le même mois.

Des chiffres propres à encourager ceux qui hésitent encore à se lancer sur ce segment d’avenir.

Restaurateurs, traiteurs, professionnels de la livraison et des collectivités…

La demande grandissante aiguise forcément les appétits et les professionnels de la table, toutes branches confondues, s’engouffrent aujourd’hui dans cette voie.

Les exigences de clients de plus en plus attentifs à la qualité de leurs repas, en demande de produits locaux, bio ou de saison à des prix raisonnables, ont naturellement projeté sur le devant de la scène les poids lourds du secteur.

Qu’il s’agisse de grands noms, alliés à des groupes de l’agroalimentaire ou de la restauration collective (Fauchon via Room Saveurs avec Fleury Michon, Lenôtre avec Sodexo) ou de traiteurs assurant la livraison de repas (L’Étoile des gourmets, Class’Croute), difficile pour les restaurateurs indépendants de gagner une place au soleil au milieu de ces géants.

livraison-plateau-repas

L’aventure, en effet, représente un sérieux investissement, notamment en personnel, car il faut assurer la prestation de A à Z, de la prise de commande à la livraison.

En marketing et promotion également : pour que l’exercice soit profitable de part et d’autre, mieux vaut, en amont, cerner les attentes des clients et leur faire savoir que l’on peut y répondre. Un parcours qui peut sembler abrupt mais qu’ont pourtant emprunté avec détermination l’Ardoisier dans le 12e arrondissement parisien, la Casa Ferretti à Bordeaux, ou La Tasca à Marseille.

Le partenariat avec un géant de la livraison

La solution alternative pour les restaurateurs désireux de proposer leurs services aux entreprises est d’être référencés auprès d’un portail de commandes de repas. Ces titans du secteur sont les intermédiaires entre les consommateurs et les restaurants, ce sont eux qui prennent en charge commande et paiement, moyennant des frais d’adhésion et des commissions.

livraison-plateau-repasAu premier rang d’entre-eux, le pionnier, AlloResto, revendique plus de 4 500 établissements partenaires qui doivent, le plus souvent, prendre en charge eux même la livraison.

C’est notamment pourquoi son hégémonie se voit aujourd’hui menacée par de nouveaux venus aux dents longues : Foodora, Deliveroo, Restoin, UberEats, qui proposent, eux, un service de coursiers à leurs partenaires restaurateurs et peuvent ainsi leur assurer : « vous cuisinez et nous nous occupons du reste ».

Tous promettent à leurs affiliés la mise en place d’actions marketing, une meilleure visibilité et une augmentation du CA (généralement de 25 à 30 %). Ils assurent à leurs clients, qu’ils trouveront leur bonheur gustatif avec des plateaux gastronomiques et sains, concoctés au moment par les meilleurs chefs de leur ville.

Depuis peu, la majorité de ces plateformes ont mis en place des solutions spécifiques, adaptées aux entreprises, offrant parfois à ces dernières la possibilité d’ouvrir un compte sur lequel leurs salariés peuvent commander leurs repas sans nécessairement recourir au banal sandwich ou à la sempiternelle pizza.

Un réservoir non négligeable pour les restaurateurs qui auront ainsi la possibilité de faire découvrir leur cuisine et d’attirer dans leur établissement des clients qui deviendront peut-être des habitués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge