newsletter-restaurant-restoconnection
Célia Vaudaine

Après des études littéraires, de sciences politiques et…

La newsletter reste un levier de première ordre dans la stratégie inbound marketing d’un restaurant. Elle permet de maintenir le lien avec les clients, d’augmenter l’engagement et la fidélisation, ou encore de booster les ventes… mais face à la quantité d’emails que nous recevons chaque jour, très peu d’entre elles sont lues voire ouvertes. Voici donc un petit guide malin pour se démarquer et rédiger une newsletter efficace.

 

1-Fixez vos objectifs commerciaux et de communication

La première étape est de s’interroger sur la finalité de votre newsletter : que souhaitez-vous qu’elle vous apporte ? Augmenter le trafic de votre site, améliorer l’engagement, générer des ventes, vous faire connaître, améliorer votre e-réupation, fidéliser… Listez ces objectifs par ordre de priorité, cela vous aidera à déterminer vos appels à l’action.

 

2- Optimisez votre base de donnée

Il ne suffit pas de disposer d’un large fichier client, encore faut-il qu’il soit qualifiée et segmentée. Pour cela, triez, classez, créez des sous-listes pertinentes. Cela implique que vous connaissiez votre audience. Un emailing qualifié est primordial pour une campagne emailing efficace.

Newsletter-subscribe

3- Définissez votre fréquence d’envoi

Publiez régulièrement ! C’est une règle indispensable pour assurer au mieux la fidélité de vos lecteurs, quel soit le rythme que vous choisissez.

Pour définir votre fréquence emailing idéale, basez-vous sur votre actualité et la fréquence à laquelle vous organisez des événements, vous changez vos menus, vous renouvelez vos promos… Il ne sert à rien de faire un envoi toutes les semaines si vous n’avez rien à dire !

Dans tous les cas, évitez les fréquences trop intenses (qui épuiseront vos lecteurs) ou les fréquences trop espacées (ils vous oublieront).

 

4- Choisissez un design efficace

  • Structurez votre newsletter en rubriques, comme un journal. Cela permet au client de retrouver facilement les informations qu’il cherche : informations sur le secteur, informations sur votre restaurant, sur vos produits, plats et menus, offres spéciales, événements du mois…
  • Préférez une mise en page claire et simple, avec des textes courts, des liens hypertextes et des visuels alléchants (avec liens), qui donnent envie de lire la suite.
  • Respectez l’identité visuelle et graphique de votre restaurant (couleurs, logo, ambiance…)
  • Assurez-vous que votre newsletter est responsive : aujourd’hui, 28% des internautes lisent leurs emails sur un smartphone ou une tablette. Il est donc impératif que votre newsletter soit adaptée aux mobiles et tablettes.

 

Modèles-newsletter-1

 

Modèles-newsletter-2

Vous trouverez plusieurs solutions d’emailing, étudiez-les pour choisir celle qui vous convient le mieux en fonction de vos besoins : GetResponse, MailChimp, Sarbacane, SendInBlue, SimpleMail.

Solution-emailing

5- Soignez l’objet de votre newsletter 

Choisissez une accroche percutante : c’est ce qui va attirer l’attention de l’internaute, parmi les centaines d’autres mails. Le titre de l’objet doit également être précis et résumer ce que les lecteurs vont trouver dans la newsletter.

Faites attention lorsque vous utilisez des termes tels que ‘Promo’, ‘Offre spéciale’, ‘gratuit’… car certaines messageries les détectent et les envoient directement dans les spam.

 

6- Trouvez des sujets pertinents

newsletter-altocafe90 % d’information, 10% de promotion : les lecteurs veulent de la valeur ajoutée. Ecrivez sur des sujets qui répondent aux attentes des lecteurs et que vous maîtriser. Vous gérez un restaurant ? Alors parlez-en :

  • Vous organisez une soirée concert tous les jeudis soirs
  • Vous accordez des offres spéciales pour votre service de commande en ligne
  • Vous proposez un menu spécial pour le Jour de l’An
  • Vous avez un nouveau menu
  • Vous avez refait la décoration
  • Votre restaurant participe à une œuvre de bienfaisance

Vous pouvez aussi :

  • Raconter ce qui se passe en cuisine
  • Donner les conseils du chef…

 

7- Rédigez des articles courts, aux titres convaincants

La qualité de la rédaction est essentielle pour retenir l’attention du lecteur : vos articles doivent donner envie d’en savoir plus, d’aller plus loin et de cliquer.

  • Leur longueur idéale se situe entre 200 et 500 mots. Proscrivez les fautes d’orthographe, de syntaxe et de grammaire !
  • Définissez une ligne éditoriale : le ton, le vocabulaire, la façon dont vous vous adressez aux clients… ces éléments doivent afficher une vraie cohérence entre les différents numéros.
  • Trouvez des titres clairs, courts et dynamiques qui invitent à la lecture: plutôt que « Nouveaux menus », choisissez « Venez tester nos nouveaux menus ! », « Bientôt Noël, réservez votre menu gourmand ! », « Pour une commande en ligne, une boisson gratuite ! », « Avez-vous testé notre dernier dessert ? »

8- Illustrez 

Les visuels ont un rôle primordial dans votre stratégie marketing, qu’il s’agisse de photos, dessins, vidéos, graphiques… Choisissez des visuels qui sauront générer un engagement de vos plats, de vos produits, de vos soirées, des photos d’ambiance ou des équipes en pleine action. Il s’agit d’illustrer de façon pertinente votre texte. Attribuerez-leur si possible un lien hypertexte ainsi qu’un titre alternatif (alt text) au cas où elles ne puissent pas s’afficher.

Visuel-plat

 

9- Intégrez des call-to-action

L’objectif de votre newsletter est bien sûr de garder le lien avec vos clients mais aussi de les amener à réaliser des actions (commander tel menu en ligne, lire l’article du blog, participer à un jeu, souscrire à un programme de fidélité… ). Pour cela, il faut insérer des call-to-actions, à savoir des boutons ou lien (« Visitez », « Lire la suite », « Télécharger », « Achetez ») sur lesquels ils vont cliquer pour réaliser ces actions.

Vous pouvez intégrer un ou plusieurs call-to-actions dans une newsletter, mais ne basez pas votre lettre dessus (rappelez-vous : 90% d’information, 10% de promotion!)

N’oubliez pas d’intégrer également le bouton de désinscription. C’est une obligation.

10- Testez et analysez vos résultats

Il est souvent conseillé de rédiger deux versions de votre newsletter (A/B testing), avec des éléments différents : objets, maquette, titres, jours et heures d’envoi, choix des images… et ce, afin d’augmenter le taux d’ouverture de votre campagne emailing. Vous pourrez ensuite analyser les résultats en fonction des indicateurs clés (taux d’ouverture, taux de clics, taux de réactivité, taux de rebond, taux de spam, taux de désabonnement et taux de délivrabilité) afin de déterminer la version la plus efficace.

Statistiques

A vous de jouer maintenant !

 

Lire aussi :

4 exemples de newsletters de restaurants réussies pour vous inspirer

L’inbound marketing au service de votre restaurant